Comment tout déchirer cette année

L’année se partage toujours en deux temps : janvier et septembre. C’est étonnant car depuis petite, le début d’année en septembre a toujours eu pour moi bien plus d’impact que le 1er janvier. C’est ce moment où la nouveauté côtoie la rencontre avec nouveaux camarades, les stylos neufs et les cahiers encore vierges… et puis c’est ce moment où l’on a l’impression de grandir. Hop, on monte en niveau !

C’est le moment aussi des nouvelles habitudes, celles que l’on prend comme les nouvelles résolutions au lendemain du 31 décembre. C’est aussi celles qui nous boostent et nous motivent à tout déchirer. Et pour être certaine d’y parvenir comme une chef cette année, voici quelques petites choses à mettre en place sans compromis pour devenir cette girl boss et fille ambitieuse, inspirante et motivée.

Être soi-même

Je suis persuadée que les gens nous aiment pour ce que nous sommes et que nous attirons ce que nous dégageons. C’est notamment pour ces deux raisons que rester soi-même est probablement l’une des premières démarches à effectuer, et par chance, elle est bien plus simple que nous ne pourrions l’imaginer.

À voir : 6 habitudes matinales qui changent la vie

Que ce soit en portant des vêtements qui nous plaisent, dans notre manière de nous comporter ou dans le respect de nos principes et de nos valeurs… Nous attirons à nous des personnes avec lesquelles nous nous sentons bien. Ces personnes avec lesquelles les jeux de rôle de sont pas de la partie. 

Ne pas chercher à appartenir à un groupe mais s’entourer des bonnes personnes 

Si passer du temps avec les autres reste probablement l’une des choses les plus enrichissantes et formatrices, mieux vaut-il bien choisir ses fréquentations. Vouloir appartenir à un groupe ou chercher à tout prix à en intégrer un ne pourrait que conduire à un malaise personnel. Un sentiment de vulnérabilité dans le seul objectif d’upgrader son ego et être bien vu. La pire des choses contre l’épanouissement !

J’ai eu la chance d’avoir rencontré ces dernières années des personnes vraiment bienveillantes. Une copine que l’on appelle à 22H30 pour un coup de blues et qui débarque immédiatement, un ami que nous n’avions pas vu depuis presque 6 mois et qui fait la surprise de passer à la maison « parce que ça faisait longtemps », cette personne qui s’occupait de nous enfant et qui en grandissant est devenue cette grande soeur qui malgré la distance, est là quoi qu’il arrive… Ce sont exactement des personnes comme celles-ci que j’aime compter parmi mes proches et qui représentent pour moi la définition exacte de l’amitié.

Veiller à son hygiène de vie et lire des livres sur le développement personnel

Depuis que je m’intéresse au développement personnel et aux moyens dont nous disposons tous pour être une meilleure personne un peu plus chaque jour. Et ce, aussi bien pour moi comme pour les autres et l’impact Je réalise l’impact que cela peut avoir sur chacun au quotidien et ne jamais cesser de vouloir progresser est, pour moi, à ne surtout pas négliger. Un point qui me semble essentiel à une bonne hygiène de vie. 

À voir : journal : du nouveau dans ma vie

Que ce soit en faisant du sport 2 à 3 fois par semaine, veiller simplement à son alimentation sans en faire de trop ou tout simplement en dormant assez, en lisant régulièrement ou en se formant et s’éduquant quotidiennement… Ce sont des petites habitudes à intégrer à ses journées. Des clefs indispensables pour obtenir, sur la durée, une hygiène de vie positive qui influencera positivement le quotidien.

Se souvenir que l’on travaille pour soi et se fixer des objectifs à long terme 

Petits et grands, nous avons tendance à jeter la pierre sur les autres. Tout le monde y passe et bien souvent le monde entier est responsable de nos échecs. Enfants, c’étaient nos mauvaises notes qui venaient directement de la mauvaise façon d’enseigner, en grandissant, le gâteau raté vient d’un four qui manque de performances. Tous nos échecs sont renvoyés sur l’extérieur alors que nous devrions comprendre que nous en sommes la première cause. Illico, des efforts en découleraient et les moyens de progresser seraient rapidement adoptés. 

Que ce soit pour un gros projet, pour réaliser un rêve, pour obtenir un examen ou en passer un et chercher à obtenir une mention… Les résultats obtenus renverront aux efforts fournis, aux décisions que chacun à pu prendre ou aux choix qui ont pu être faits. Et bien souvent, toutes les causes viennent de nous-même.

Travailler sur nos domaines de compétences et intégrer de nouveaux projets à son quotidien

Depuis mon Bac, j’ai souvent réalisé qu’il valait mieux s’investir dans un domaine dans lequel nous sommes doué pour devenir excellent que de travailler d’arrache-pieds sur nos plus grosses faiblesses pour simplement espérer devenir moins mauvais. C’est d’ailleurs exactement ce que j’avais choisis de faire pour passer mon examen de fin de lycée. Deux matières se disputaient la tête d’affiche : les maths et les SES… Matières dans lesquelles je m’investissais respectivement à 10 et 90%.

À voir : la confiance en soi grâce à ces 6 clefs

En parallèles d’un travail dans des domaines « obligatoires » tels que les études, le bureau… Intégrer et s’investir sur de nouveaux projets est sans aucun doute l’une des meilleures décisions à prendre. C’est ce que j’ai la chance de pouvoir faire tous les jours sur les réseaux sociaux : accompagner des femmes à atteindre leurs objectifs et en aider les autres à developper leur business sur les réseaux sociaux ! Une véritable source de satisfaction et d’épanouissement !

Utiliser les faux-temps pour apprendre et travailler avec méthode 

J’ai certainement dû entendre un plus grand nombre de fois « je n’ai pas le temps » que « j’ai tellement de temps dans mes journées que je ne sais plus quoi en faire ». À cela, je pourrais aisément répondre que nous avons tous les temps en réalité. Suffit-il de savoir ce que nous voulons vraiment et ce qui nous tient à coeur.

Alors que je vous avais partagé comment avoir plus de 3h30 supplémentaires par semaine pour faire ce que l’on souhaite faire, je pense qu’optimiser le temps de sa journée est une des habitudes quotidiennes à adopter. Que ce soit dans les transports, lorsque l’on attend son bus, à la caisse du supermarché… autant de précieuses minutes à utiliser pour lire quelques pages de ce livre que nous avons toujours sur nous ou pour écouter l’un des podcasts de notre playlist

La vidéo

Alors que ce soit en croyant en soi, en misant sur nos forces plutôt que nos faiblesses, en optimisant et organisant son temps… les moyens de tout déchirer cette année se comptent bien plus que sur les doigts d’une main.

Et toi ? Par quels moyens comptes-tu devenir cette nana qui déchire tout ?