Le programme Top Body Challenge

Rien qu’en écrivant le titre, je suis partagée entre l’idée que le temps passe bien trop vite et sur le fait que j’avais arrêté le sport bien trop longtemps. Une nouvelle fois je réalise tous les bénéfices d’une activité sportive sur la motivation, le physique, l’hygiène de vie… Et là, je dois l’avouer : le sport, c’est quand même la vie !

C’est sur Instagram que je l’avais partagé avec vous, dans une storie me semble-t-il : je me lançais dans l’aventure du Top Body Challenge. Ce programme lancé par l’influenceuse Sonia Tlev circule un peu partout sur les réseaux et les avants-après totalement dingues étaient très prometteurs. Je n’avais pas grand-chose à perdre et si cela fonctionnait, le rapport efficacité/ prix était top !

Intégrer le Top Body Challenge à son quotidien

L’avantage du TBC est de pouvoir faire du sport à la maison sans y passer 3h quotidiennement. L’idée, c’est plutôt des circuits “hit” de 30 min à faire 3 à 4 fois par semaine. En soi, c’est plutôt -très- raisonnable.

À voir : 12 conseils pour tout déchirer (vidéo)

En commençant le programme, ce fut le choc ! Constater que les résultats des efforts (et des heures !) à la salle s’étaient volatilisés en quelques mois c’est plutôt démotivant. Alors hop ! Me voilà prise d’un bon coup de boost pour tout regagner ! Le programme se veut être accessible, adapté aux sportives comme aux débutantes… Sincèrement, je n’ai pas trouvé les premières séances très simples, elles étaient même plutôt compliquées. Accessibles aux débutants disent-ils ? Je doute là-dessus, ou du moins si tu as l’habitude de choisir une sortie ciné au lieu d’une balade aux Tuileries…. ça peut piquer !

Petit à petit, j’ai continué les séances, toujours à mon rythme et malgré l’envie d’arrêter omniprésente sur les 3 premières semaines. Des séances -vraiment- intenses et difficiles, des courbatures, des jambes cassés et une fatigue physique sans avoir eu à courir de marathon… Par chance, j’ai commencé le programme en vacances et je disposais d’un planning ultra-flex pour m’organiser comme je le souhaitais. Mon rituel depuis 3 mois : une séance, le matin à jeun, un jour sur deux.

Top Body Challenge programme fitness

Les résultats du programme

En commençant le programme, j’avais en tête l’objectif d’une transformation physique spectaculaire… un peu comme les avants/ après vus en masse avant mon investissement. Objectivement, ce n’est pas ce que j’ai obtenu pour la simple raison que je n’ai pas suivie de sèche alimentaire en parallèle. Depuis quelques années je veille à mon alimentation et je ne ressentais pas particulièrement le besoin d’y changer quelque chose.

Les premiers (et les plus importants) des résultats sont en réalité directement venus de l’intérieur. Après quelques séances, je récupérais un peu de cardio, de stabilité sur les exercices de planche, de force dans les bras… je me tenais aussi bien plus droite et j’avais gagné cette motivation qui a rapidement transformé le sport matinal en une véritable nécessité.

3 conseils pour se motiver

  • Se fixer un objectif : une dose de motivation pour se dire “moi aussi je peux le faire et dans 12 semaines, j’aurais ce résultat !”. Une véritable projection dans le futur qui donne envie de se donner les moyens à condition de se fixer des objectifs réalistes et atteignables !

À voir : l’importance du tableau de rêves pour réussir

  • Se faire une bonne playlist : je pense que je n’ai jamais écouté autant de musiques qu’actuellement. C’est bien connu, la musique motive ! Alors on file sur Spotify trouver ses crushs musicaux, on lance tout ça et c’est parti pour 30 min de “moove your body !“.
  • Se fixer seulement 30 min (et ça passe très vite !) : il n’est pas question de passer des heures à la salle. 30 minutes, en réalité, ce n’est pas grand chose : on passe tous quotidiennement une demie-heure à ne rien faire (oui, stalker sur Insta, regarder des vidéos de chats mignons sur Youtube ou checker les derniers Tweets que tu aurais loupé : en réalité, c’est plutôt une perte de temps !). Alors on se fixe 30 min maximum et on se fait la séance !

Après 12 semaines de programmes, j’ai constaté les premiers résultats physiques, loin d’être impressionnants mais complètement motivants pour entamer -motivée !- le TBC 2 !