Les soins de peau pour traiter mon acnéCela fait un mois jour pour jour que j’ai eu mon premier rendez-vous avec une dermato ! Oui, je sais, ça semble incroyable. Touchée depuis des années par des problèmes de peau et davantage depuis mon retour d’Australie, c’est quelques choses que j’aurais dû faire bien avant. Mais persuadée qu’il y avait pire et que mon cas n’était pas des plus catastrophiques, je n’ai jamais eu d’imperfections dans le dos, sur le buste ou les bras par exemple… j’essayais de me débrouiller par mes propres moyens. Et quelle erreur je faisais !

Cette rencontre avec la médecin s’est faite alors que j’étais en train de vivre ma pire poussée d’acné. C’est en moins de 48h que j’ai pu obtenir un rendez-vous, un peu comme un miracle je dois l’avouer et surtout, grâce à Doctolib, mon véritable allié santé ! L’échange a été rapide et efficace : mon cas n’était pas à prendre à la légère. Roaccutane devait être envisagé après une tentative de traitement antibiotique que je prends actuellement. Son nom ? Le Tetralysal. 

À voir : ma peau après une semaine sans maquillage

Avec tout ça et les prescriptions de produits comme d’examens, j’ai rapidement pu constater des changements sur ma peau. Moi qui commençais à fataliser ce qui m’arrivait malgré le mal-être que cela peut provoquer, c’était plus qu’un soulagement ! Et même s’il reste beaucoup à faire, ce sont ces améliorations qui redonnent espoir. Vraiment. 

J’ai alors dû adopter un nouveau rituel de soins quotidiens. Depuis, j’utilise des produits que je connaissais déjà, d’autres qui ont été de véritables découvertes et semblent être efficaces. 

Étape 1 : le nettoyage et la préparation 

J’ai toujours veillé à bien démaquiller et nettoyer ma peau en fin de chaque journée. Suffisait-il seulement d’avoir les bons gestes et d’utiliser les bons produits. Les cotons, lingettes et autres eaux micellaires à utiliser sur mouchoirs ont été remplacés par l’huile démaquillante Éclaire de chez Patyka et du gel nettoyant Keracnyl. 

Soins pour la peau acné

Le matin, c’est une noisette de nettoyant que je viens faire mousser sur mon visage humidifié. Des mouvements circulaires pour faire mousser et je rince le tout avant de vaporiser ma brume de chez Uriage pour éliminer traces de calcaire et hydrater ma peau.

Étape 2 : les soins

Pour tout avouer, je n’ai pas fait que des découvertes car j’utilisais quelques-uns des produits avant qu’ils ne me soient prescrits par le médecin. Par exemple, la crème apaisante PP des laboratoires Ducray est un véritable must-have ! Je l’utilise après mon sérum correcteur de taches et de cicatrices signé Patyka et la combinaison des deux semblent être assez efficace. L’objectif de la crème est de diminuer les boutons enflammés et avec persévérance, de faire disparaître aussi les cicatrices. Alors, c’est un parfait combo. 

À voir : le gel nettoyant que toutes les peaux amnésiques devraient utiliser

Depuis que j’ai suivi l’ordonnance antibios, péroxyde de benzole et autres crèmes sous ordonnance, je n’avais jamais eu la peau aussi asséchée. Même si les tiraillements ne peuvent pas être évités, je tente d’atténuer les dégâts d’une peau déshydratée en l’hydratant matin et soir. Actuellement, mon coup de coeur est pour la crème de chez Shiseido. Vraiment très légère et efficace avec un SPH 20 comme première protection. 

Crème visage Shiseido

Étape 3 : la protection 

Cette année, le soleil sera à fuir ! L’ordonnance a été simple et claire : le traitement Tetralysal ne permet pas de s’exposer au soleil. Je dois avouer que malgré le fait que je ne m’expose jamais en plein soleil pendant des heures, je n’étais pas emballée. Cela s’annonçait être une contrainte de plus pour moi qui voulais profiter de son été. Mais comme bonne-fée que ma dermatologue se trouve être, elle m’a aussi prescrit la crème solaire au SPF 50 de chez Avène que j’utilise maintenant sans broncher. Cette protection solaire destinée aux peaux à imperfections reste probablement l’une des plus agréables que j’ai eu à utiliser. Pas de finis gras ni collant, un effet blanchâtre mais qui peut être camouflé par le maquillage et justement : la possibilité de se maquiller. Un véritable go-to à avoir toujours sur soi !

Crème solaire Avène

Depuis que j’ai adopté cette routine, j’ai pu constater les premières améliorations. En réalité, je pense aussi que cela vient des antibiotiques mais je crois à l’importance d’avoir des produits qui matchent entre eux pour pouvoir avoir les meilleurs résultats. Pour le moment c’est validé et je compte bien garder ce rituel matinal tout l’été

Ma routine de soin matinale en vidéo

Et vous qu’elles est votre routine matinale ?