cheveux

Mes cheveux, une histoire sans fin. En éternelle insatisfaite, je trouve toujours qu’ils ne sont pas assez longs, ou bien trop longs et je décide alors de tout couper (sur un coup de tête, évidement). Trop foncés. Maintenant trop roux… Je crois que l’année passée est celle où j’ai le plus touché à mes cheveux : coupe, dégradé, balayage… Et même si aujourd’hui, les cheveux longs, foncés et brillants que j’avais avant me manque, j’en ai tiré quelques leçons qui me permettrons, à l’avenir, de réfléchir (même rien qu’un peu) avant de passer chez le coiffeur.

cheveux

MES CHEVEUX, MON HISTOIRE

Petite, j’avais un carré. L’intemporel et le classique de tous les enfants. En grandissant, j’ai voulu les garder longs… Ils ont finis très longs et finalement sans aucune coupe, sans structure. À force de regarder certaines vidéos d’américaines aux coupes plus courtes, j’ai décidé, un 27 décembre 2016, d’aller chez le coiffeur… Une catastrophe monumentale ! J’aurais dû rester couchée ce jour là ! Une coupe dégradée comme je n’en avais jamais vue et une mèche qui me rappelait celle de mes 10 ans…

Mes cheveux ont repoussés depuis. Mais entre temps, j’ai voulu faire un balayage… maison ! Les kits vendus en grandes-surface me tentaient beaucoup. J’ai essayé… J’ai finis presque totalement rousse !

Après ça, j’ai décidé de ne plus y toucher. Je suis seulement allée chez coiffeur en décembre pour tenter de couper le maximum du dégradé restant. J’avais envie de repartir sur une base simple que j’allais laisser tranquille les mois à venir.

MA ROUTINE CAPILLAIRE, MES CONSEILS

shampoings

LES SHAMPOINGS

Personnellement, je n’utilise aucun shampoing particulier. Mon seul critère : qu‘il mousse beaucoup (suis-je la seule à trouver insupportable -je pèse mes mots- un shampoing qui ne mousse pas ?). Nous avons, avec mes sœurs, le même shampoing. En vérité, je n’accorde pas spécialement d’importances, peut-être à tord, à tous les mérites vendues sur les flacons de bouteilles.

En général, je me lave les cheveux environs 3 fois par semaines (à savoir tous les deux jours) et me faisant une fois 2 shampoings et sinon, un seul shampoing.

après shampoing

LES APRÈS-SHAMPOINGS

Déjà petite, ma maman nous mettait après chaque chaque shampoing, un après-shampoing (ou la “crème” comme on l’appelle ici). C’est en grande partie grâce à ça que mes cheveux sont faciles à démêler et plus doux. Je sent d’ailleurs une différence lorsque je n’en mets pas : mes cheveux sont secs, cassants et le démêlage : une corvée !

Je ne loupe jamais cette étape. Après chaque shampoings, j’applique mon après-shampoing que je laisse poser quelques instants. J’en profite aussi pour me brosser les cheveux (ce qui apparemment ne serais pas conseillé et que je fais pourtant depuis des années !). Je n’utilise que très rarement des “masques” la patience, n’est sur ça, pas mon point fort.

soins cheveux

LES SOINS

Il existe différents types de soins. Les soins à rincer comme les masques, maison ou non. Je les utilise une fois par mois... Je les mets après mon shampoings, en applique une bonne dose sur les points et les longueurs principalement et les laisse poser toute la nuit. Une serviette autour de la tête et une protection maximale de mon oreiller !

Quotidiennement, j’utilise beaucoup de soins type “huiles” ou des soins qui permettent d’accélérer la pousse de mes cheveux. Sinon, j’aime mettre des  produits destinés aux cheveux secs pour réparer les pointes. Je les appliques toujours APRÈS l’utilisation des appareils chauffants pour ne surtout pas brûler mes cheveux. En ce moment, j’essaye l’huile de ricin pour accélérer la pousse des cheveux (et aussi celle des cils)… Je vous en reparlerais d’ici quelques mois…accessoires pour cheveux

LES ACCESSOIRES

Les chinions fait à la va-vite avant de prendre sa douche, le matin au réveil… Les petits cheveux qui dépassent d’une queue de cheval… L’utilisations des accessoires peuvent-être très nombreuses… J’ai mes indispensables, toujours dans ma trousse (de toilette, trousse de cours…). 

En général je me sers le plus souvent de mes élastiques en plastiques (1€50 chez Primark et ils tiennent vraiment longtemps !). Sinon, j’aime aussi beaucoup utiliser les pinces bananes que je trouve tellement pratiques et rendent une coiffure plutôt soignée et faite en moins de 10 secondes (si si, promis !).