Alors que je me tourne vers un style de plus en plus simple, j’ai en réalité l’impression que c’est tout mon lifestyle qui se simplifie. J’ai envie de basiques, de minimaliste et définitivement, je me tourne vers un état d’esprit moins c’est mieux. Des tenues de deux ou trois pièces maximum, à upgrader de quelques bijoux. L’idée ? Ne pas en faire de trop.  

Depuis toujours j’aime les bijoux fins, féminins et assez discrets. J’aime les mix and match et les associations. J’aime l’idée de créer des compositions stylistiques… C’est aussi probablement pour ces raisons que j’ai voulu créer Ma Simone. Proposer des bijoux à matcher comme on le souhaite sans se soucier des codes. Des bijoux qui, à eux seuls, ajoutent ce petit quelque chose à la plus simple des tenues.  

À voir : J’ai décidé de créer ma marque, mon projet Ma Simone.

Les monos-boucles sont devenues mon obsession. Alors que je n’osais pas dépareiller les ensembles, désormais, je ne fais plus que ça. Et j’adore ! J’avais envie de vous partager mes quelques trucs pour se lancer dans l’asymétrie, caser les codes et oublier de porter les boucles d’oreilles par paires.

Partir d’une base ultra-simple

Le plus important pour éviter de tomber dans le too-much. Porter des boucles différentes est déjà un geste qui traduit l’originalité, inutile d’en faire trop avec une tenue qui en impose. C’est aussi le meilleur moyen pour que les bijoux soient mis en valeur. 

J’aime généralement partir de la plus simple des bases : jean et tee-shirt uni, blanc, ou noir. Ultra-rapide et tellement efficace. Ensuite, il suffit d’imaginer les associations de monos-boucles pour une tenue illico féminisée.

Choisir entre argent, or ou rose gold

Même si en réalité il serait possible de mixer aussi les couleurs, je préfère me fixer à une seule colorie de matière. Or ou argent, tout dépend. 

Que ce soit sur l’association des boucles, le choix du collier, d’une bague ou d’un bracelet, j’aime que l’harmonie des couleurs soit là. C’est aussi un excellent moyen de gagner du temps et d’éviter à choisir entre mon collier préféré en argent ou ma montre coup de coeur couleur gold. Bien plus facile pour faire des choix !

Porter les monos-boucles

Varier les tailles de bijoux 

Pour créer une hormis et un ensemble cohérent, l’idée est de mélanger les tailles de pièce au style similaire. Cela évite le « trop lisse » et je trouve le résultat bien moins fade.

À voir : les bijoux gold ne se démoderont plus jamais

J’ai mes deux bases de composions préférées : une mini-boucle matchée à une créole ou deux créoles de tailles variées pour un résultat plus imposant mais que je trouve toujours très élégant. Parfois, j’aime les pièces serties de zircon mais parfois aussi, je me contente d’une accumulation de créoles résolument simples.

Ne pas en faire de trop avec le total look

Définitivement, je suis adepte d’un style efficace efforless et ne sortirai plus avec la parure de bijoux. Les boucles d’oreilles sont toujours portées mais parfois complétée d’un collier, d’autres fois d’une montre et plus rarement d’un bracelet. Le bon moyen d’apporter cette touche de féminité de façon ultra-efficace et d’un juste ce qu’il faut. 

Ne porter que des pièces différentes 

J’aime ce qui change. J’aime l’originalité. Et j’aime encore plus l’idée de pouvoir caser les codes. Du moins dans la mode. Alors, pour un résultat anticonformiste, il m’arrive de temps en temps de porter un ensemble de monos-boucles toutes différentes. Je sais, ça peut sembler étonnant, et pourtant, le résultat prouve souvent le potentiel de ces bijoux à matcher comme bon vous semble. 

Alors, même si vous avez seulement les deux trous du lobe de l’oreille percés, ce serait une excellente idée de porter deux pièces différentes de chaque côté. Ce n’est pas forcément évident à oser mais j’espère que Ma Simone. pourra aider avec des bijoux, qui je l’espère, pourront être inspirants.

Et vous ? Aimez-vous les associations de différents bijoux ?