Je ne sais pas vous mais lors-qu’arrive l’été, je suis à la recherche d’un joli bronzage. Tous les ans, à la même période de l’année. Un teint halé auquel je tiens beaucoup lorsque le soleil arrive. Cependant, rester au soleil des heures entières pour espérer avoir quelques couleurs ? Très peu pour moi qui à une patience limitée pour ce genre de chose. Bluffée par l’efficacité et le rendu très naturel de certains produits, ce serait à s’y méprendre d’une semaine passée sur les Iles des Caraïbes. La solution de l’autobronzant est celle que j’ai, encore une fois, choisie cette année. Je préfère aussi utiliser ces produits là que j’assimile à du maquillage plutôt que détériorer mon capital solaire… Un choix personnel avant tout…

Me disant que certaine personnes pourrait choisir l’option des flacons d’autobronzants à celle de la graisse à traire (avec la possibilité des coups de soleils qui accompagnent les premières expositions un peu trop prolongées), j’ai voulu vous écrire ces quelques lignes pour vous expliquer la façons dont j’obtiens ce halé qui me convient et que j’aime beaucoup.

1 – LE GOMMAGE

La première étape de ma routine bronzage. Elle permettra de faire tenir le produit et d’avoir un résultat uniforme en éliminant toutes les peaux mortes. Je vous conseil d’utiliser un gommage dont vous avez l’habitude. Faite-le la veille de la première application pour préparer votre peau. C’est une étape à faire environs 1 fois par semaines pour permettre d’entretenir l’effet de l’autobronzant… (Une étape importante même si vous décidez d’opter pour un bronzage “naturel”. Elle permettra de faire tenir votre bronzage toutes les vacances et même encore un peu plus).

2 – L’AUTOBRONZANT

Prenez le temps d’en choisir un qui vous convienne. Les crèmes peuvent-être plus faciles d’utilisation (à favoriser donc si c’est la première fois). Les huiles et les sprays peuvent présenter un résultat plus rapide… Tous ont des spécificités et vous en trouverez forcément un qui deviendra votre allié. Prenez en compte également les possibilités de couleur : plus orangé, plus maronné…
Une fois choisis, je vous conseil d’appliquer le produit avec un gant ou de surtout bien vous lavez les mains après utilisation. C’est important pour éviter de vous retrouver avec l’intérieur des mains bien marqué.
Une application 4 à 5 fois pour la première semaine puis 2-3 fois pour entretenir le bronzage.

CONSEIL : POUR ÉVITER LES TÂCHES ET LES MARQUES

C’est quelque chose qui arrive très souvent lorsque l’on utilise ce type de produit : ils peuvent laisser des tâches ou des marques de démarcations entre les différentes parties du corps. Je vous conseil donc d’utiliser une lingette et de la passer sur les zones du corps présentant des plis : les coudes, les poignets, les genoux, les chevilles… Ainsi, vous enlèverez le surplus de matières et éviterez l’apparition des tâches…

3 – LE VISAGE

C’est une partie du corps que l’on pourrait avoir tendance à oublier et pourtant ! Même si les fonds de teint et autres poudres teintées peuvent très bien faire l’affaire sur le reste de l’année, je vous conseille de trouver un autobronzant aussi pour le visage. Pour éviter les démarcations entre le votre corps et votre visage dans un premier temps. Mais aussi parce que, même sans maquillage, vous aurez un joli bronzage naturel.
Comme pour le corps en entier, je l’utilise 4 à 5 fois la première semaine puis 2-3 fois pour entretenir votre teint tout juste halé…

ATTENTION :

N’oubliez pas d’en mettre aussi sur vos oreilles…Bizarre mais je vous promets que vous regretterez d’avoir les oreilles blanches lorsque le reste de votre corps sera bronzé…

C’est définitivement ma routine bronzage de l’été. Un moyen d’avoir un joli teint (ou en tous cas, qui me convient). Une solution pour avoir des couleurs au profit d’une séance à la plage.

 

Routine bronzage Bronzage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

produits bronzage

routine bronzante produits autobronzants blog