l'imperfection

J’ai beaucoup hésité avant d’écrire cet article. Peur de ne pas trouver les mots, qu’ils soient mal interprétés, que le message que je souhaite transmettre ici, mal compris. En fait, j’écris sans vraiment savoir si vous lirez un jour ces quelques lignes…
Je voulais dans un premier temps vous en faire une vidéo. Ma chaîne est le lieu où il y a le plus d’échanges et en général de retours aussi sur le contenu que je vous propose. Vous me donnez vos avis, vous regardez mes vidéos et vous me laissez toujours d’adorables messages encourageants… Une inlassable source de motivation pour moi !
Le blog est plus comme un “journal”. Mon journal. J’écris tous les jours un peu, des articles modes, humeur ou “lifestyle”… la plupart du temps, je garde ces écrits pour moi, me demandant la place qu’ils pourraient avoir sur mon blog.

Mais aujourd’hui, je voulais aborder un sujet qui me tenait à cœur. D’autant plus lorsque qu’internet est omniprésent dans notre quotidien. Un merveilleux moyen d’échange et de communication avec le monde entier ! Savoir ce qui se passe en temps réel sur les plages d’Australie ou dans le coeur de New York. N’est-ce pas juste formidable ? Mais malgré tous les avantages et les possibilités qu’offrent les réseaux sociaux, c’est aussi un lieu où le culte des perfections est inlassablement mis en avant. Des critères de beauté intériorisés à force de voir ces photos de paradis, de perfection… Tellement de choses mises en avant comme étant aussi la “normalité”.

Je pense qu’avant d’être (pour une fois) une envie, écrire ce post est pour moi un besoin. J’ai besoin d’écrire, de mettre des mots sur ce que je ressens. De vous dire que cette impression de perfection n’est justement d’une impression. Ces cultes du corps parfait sont loin d’être la “normalité”. Les  photos aux plusieurs centaines de milliers de likes, que vous pouvez aimer aussi, ont attentivement été sélectionnées. Que moi aussi j’ai des défauts et des complexes. Il m’arrive parfois de ne pas me sentir assez bien, assez fine ou bien “foutue” comme ces filles qui partagent leur quotidien parfait, dans un corps parfait, vivant dans une maison parfaite avec un chien tellement mignon et parfait lui aussi.

Une comparaison aux autres inconsciente mais qui peu, parfois, malgré toute la confiance en soi possible, nous faire nous poser des questions : et si je n’étais pas assez bien ? Et si je n’étais pas assez jolie, fine, grande ou mince ?

Et puis oui, j’ai des bonnes joues, des cuisses musclées que je ne trouve pas très féminines. Un grain de beauté au milieu du pied et des genoux un peu “cabosseaux”. J’ai aussi un menton trop en avant et des imperfections sur le visage. Ah et aussi mon nez ! J’envisage de le faire refaire d’ici quelques années. Un choix personnel suite à un accident petite mais en attendant je vis avec.
J’aimerais vous dire que j’aime tout chez moi, que je me trouve jolie et bien foutue, j’aimerais vous dire que j’ai un corps parfait, que le “bronzage (ou le hâlé) de ma peau est totalement naturel, mais ce ne serait pas la réalité ! Et je n’envisage et n’envisagerais jamais de vous mentir ! Paraître cool ou vendre du rêve ? Pour quel intérêt ? Je suis juste une fille, une ado, une sœur, une voisine, une copine… Je suis exactement comme vous !

J’ai d’autres complexes aussi, beaucoup d’autres… Mais ces imperfections sont probablement ce qui me caractérisent ? Vos imperfections sont ce qui donnent votre personnalité ! La perfection n’existe pas et le physique de la poupée Barbie non plus !

Aimez-vous comme vous êtes, en tout cas, moi je vous aimes !

Avec Amour, loveya xxx

imperfection lifestyle

accessoires et bijoux