Charlène Kunsch

Les objectifs annuels.. en réalité, on parle bien plus souvent de “nouvelles résolutions”. Ce mot employé tous les ans à la même période et que je n’avais pas spécialement envie d’utiliser aujourd’hui. Je trouve que ça fait clichés. Mais vraiment GROS CLICHÉS comme ceux qui sonnent un peu faux. Et puis, sincèrement, je perçois ce mot comme plutôt péjoratif parce que l’on ne tient jamais très longtemps nos bonnes résolutions. Alors ici, on parlera d’objectifs. Un changement de vocabulaire qui a intégré mon quotidien depuis quelques mois désormais. Et ça change -presque- tout !

Qui que nous soyons, nous avons des objectifs. Parfois ils sont confondus avec des rêves irréalisables mais je ne peux pas imaginer une seule personne vivre sans objectif, sans but à atteindre ou sans motivation profonde. Bien sûr, nous ne nous en rendons pas toujours compte et ils sont parfois bien cachés mais nous avons tous des objectifs. C’est en tout cas ce que j’espère réellement.

À voir : mes 4 conseils pour réussir à trouver sa voie

Alors, rituel oblige, je me devais de prendre le temps en ce début d’année de poser sur une feuille (et sur écran) mes objectifs pour 2020 en tant que blogueuse. Parce qu’ils sont nombreux cette année et toujours axés autour de ce que j’aime. J’ai décidé de les partager avec vous, déjà pour les rendre concrets mais aussi parce qu’écrire aide -vraiment- à la visualisation. 

Proposer de nouveaux types de contenus

Et les idées ne manquent pas. Parce que j’y réfléchis depuis quelques mois désormais (pour ne pas dire un an exactement), les inspirations sont de plus en plus nombreuses. Motivée à l’idée de proposer de nouvelles choses, autant sur le blog, que Youtube ou Instagram, les idées ne sont qu’à concrétiser. L’étape la plus difficile.  

Faire davantage de collaborations avec d’autres créatrices de contenus

Les rencontres : l’une des choses que j’apprécie le plus au quotidien. Avoir l’opportunité d’échanger avec d’autres blogueuses, youtubeuses, créatrices de contenus… toutes ces personnes motivées par l’idée de faire des choses vraiment chouettes.

Que ce soit autour de vidéos ou de photos, d’articles invités, de contenus tournés ou préparés à plusieurs, j’ai envie cette année de voir les choses avec d’autres et évidemment pour ça, collaborer avec des filles passionnées reste la best des solutions.

Toucher un revenu plus régulier et professionnaliser mes réseaux sociaux

En toute transparence, j’ai la chance de pouvoir gagner un peu d’argent avec les réseaux sociaux. Mais en toute objectivité aussi, jamais je ne pourrais en vivre aujourd’hui. Et c’est normal, cela fait quelques mois seulement que j’ai pris la décision de monétiser mon contenu. Et ça prend du temps. 

Mais je pense que les opportunités offertes par les réseaux sociaux sont nombreuses et que passer à côté serait vraiment dommage. J’ai toujours été des personnes pensant fortement que tout travail mérite salaire et j’aimerais pouvoir continuer de développer un revenu. D’ailleurs, un de mes objectifs d’ici les prochaines années est d’avoir la chance de vivre de ces activités.

Améliorer la qualité des contenus

Je suis de celles qui ne sont jamais satisfaites de ce qu’elles proposent. Ce qui est complètement paradoxal pour une fille qui vante l’importance de l’acceptation et de l’autosatisfaction (modérée mais quand même !). Me voilà à écrire que j’ai l’impression de ne pas être à la hauteur. Avec du recul, il faudrait qu’un jour je puisse me dire : oust le syndrome de l’imposteur !

Mais je pense aussi que ce n’est pas une mauvaise chose car c’est ce qui pousse aussi à vouloir toujours se surpasser, devenir meilleure et ne surtout pas se contenter de ce que l’on à (ni de qui l’on est !). Que ce soit pour les tournages, pour les photos comme pour les articles, je compte bien continuer d’apprendre et de m’améliorer.

Arrêter de me comparer aux autres

Même si j’arrive progressivement à me détacher de cette très mauvaise habitude, j’ai encore -beaucoup trop- tendance à me comparer aux autres. Ces filles souvent plus “connues” ou populaires, proposant un contenu -selon moi- de meilleure qualité…  j’oublie que créer du contenu pour les réseaux sociaux est aussi le métier de ces nanas talentueuses. 

Alors, pour éviter de me comparer à des personnes ayant une situation totalement différente de la mienne, j’essaye de me souvenir que ces personnes-là ont pu faire de leur passion leur métier, qu’elles peuvent s’y consacrer à mille pourcents et qu’il y a aussi parfois des équipes entières derrière tout ça. Cette année encore, et sûrement plus que jamais, je vais devoir apprendre à arrêter de trop me comparer à ces filles que j’idéalise.

Refonder et designer le blog

Dans la continuité du “je ne suis jamais satisfaite de ce que j’ai” et du “ce n’est pas encore assez bien”, le design de mon blog a souvent fait partie des choses que je cherchais toujours à améliorer. Trop comme si, pas assez pro, trop comme ça. Et aujourd’hui encore, c’est toujours le cas ! J’ai tenté de l’améliorer par moi-même en achetant des templates à modifier. Désormais, c’est à une pro que j’aimerais faire appel pour refonder le blog façon magazine online et obtenir -enfin- un résultat le résultat dont je rêve. 

Continuer de poster régulièrement

Développer une activité en parallèle des cours ou d’un travail nécessite du temps, de l’organisation et une motivation sans failles. Je suis souvent confrontée aux regards remplis d’incompréhension vis-à-vis de l’investissement que nécessite un blog et les réseaux sociaux d’une manière générale. Et ce, même de mon entourage. Parce que oui, finalement ce sont “juste” des photos à faire, des vidéos à tourner, des textes à écrire… mais c’est aussi un “juste” qui représente presque 10h de travail pour une vidéo et pas moins de 4h pour un article ! Et évidemment, proposer du contenu de façon régulière prend aussi du temps.

À voir : pourquoi j’aime autant apprendre et me former ?

Que l’on ait les études ou un job à côté, avoir une double activité nécessite d’être -bien- organisée. Équipée de mon agenda, je pense que les plannings éditoriaux m’aideront à être cette blogueuse régulière et méthodique. 

Réussir à mieux m’organiser

En réalité, je pense que c’est aussi un élément qui vaut pour ma vie entière. J’ai ce don de rapidement m’éparpiller qui me vient probablement de mon côté “touche-à-tout”. Par chance, j’ai déjà tout ce qu’il faut pour *enfin* m’organiser comme une pro cette année : carnets pour y noter toutes mes idées, statistiques des réseaux sociaux à suivre pour se développer, agendas pour établir de vrais calendriers éditoriaux, outils Google ultra-pratiques… Ne me reste plus qu’à -bien- savoir les utiliser. 

Permettre à d’autres filles de rédiger sur le blog et agrandir l’équipe

Même si je suis d’un tempérament solitaire, j’ai découvert avec le temps l’importance de travailler en équipe. Lorsque l’on trouve une dream team pour développer de beaux projets, passionnée et motivée, on avance beaucoup plus que si l’on essaye de tout gérer toute seule. Parce que c’est long, difficile et que nous ne pouvons pas faire le travail de 4 personnes toute-seule. Ajouter à cela que des filles vraiment talentueuses pourraient beaucoup apporter sur le blog et me voilà à la quête de girls motivées et ambitieuses qui pourront rejoindre l’équipe !

Concrétiser pleins de nouveaux (et beaux !) projets

Et finalement, quel que soit le statut sous lequel j’écris ces quelques lignes. Que je me considère comme blogueuse, étudiante, entrepreneure, philanthrope… j’aurais toujours des buts qui me guideront et cette envie de toujours faire de mon maximum pour concrétiser les plus jolis projets.